Le Bikini Body Guide n°2 de Kayla Itsines : Avant / Après

Tiens, il paraît que j'ai un blog....??
Je suis désolé.... enfin non, pas vraiment, cette période sans blogging, je ne la regrette pas. On ne peut pas tout faire : travailler, faire du sport 5 (voire 6) jours par semaine et alimenter un blog quotidiennement avec tout ce que cela implique (photos, tests, rédaction etc).
De plus, j'ai désormais deux passions : le maquillage et le sport, cette dernière devenant de plus en plus prépondérante et ayant tendance à empiéter sur la première.


Vous avez été plusieurs à suivre mes aventures sur Instagram, mais surtout snapchat par rapport au BBG, à ma manière de m'alimenter etc.
Si vous ne savez pas ce qu'est le BBG, je vous conseille fortement de lire (ou relire) cet article, où je vous explique en détails les programmes sportifs en vogue sur la toile.
Fin février, début mars, j'ai commencé le BBG number two ! Ayant été particulièrement conquise par le 1er, j'ai voulu renouvelé l'expérience.
Je vais aller à l'essentiel : J'ai ADORÉ!
Cependant, j'ai bien conscience qu'il ne sera pas au goût de tous pour plusieurs raisons : 
- C'est difficile. Si on débute dans le sport, vaut mieux commencer par s'inscrire en salle et être accompagnée par un coach, ne serait-ce pour éviter les blessures et avoir les bonnes postures.
- C'est éprouvant et chronophage : 3 séances de renforcement par semaine et le reste, on fait du cardio. On fait du sport - tous les jours - ou presque. Il faut avoir du temps.
- Il faut garder la motivation : Pour les raisons précédentes, il n'est pas toujours facile de garder la motivation. Moi, j'arrive à la garder car le sport a pris une place importante dans ma vie. Je ne m'imagine pas une semaine, une journée même, sans faire de sport. C'est, on peut le dire, une drogue, sauf que celle-ci est positive comparée à celle de la nourriture. En plus, j'ai des "amis" de salle et j'ai mon chéri qui m'accompagne à chaque séance, donc, c'est beaucoup plus motivant.

Les résultats 


Je suis vraiment très contente et fière d'avoir terminé ce programme intensif. Grâce à lui, j'arrive à mettre mes grosses fesses dans une taille 38, ce qui ne m'était pas arrivé depuis 2005 au moins. En photo, les résultats entre le BBG1 et le BBG2 ne sont pas flagrants mais si l'on regarde en arrière, on voit qu'il y a clairement une différence, et je le sens moi-même lorsque je m'entraine.

J'ai beaucoup plus de force au niveau des bras. Avant, je faisais des pompes sur les genoux et c'était déjà le bout du monde. Maintenant, c'est sur les pieds et en sautant (prochaine étape : taper dans les mains). La progression est juste folle !

On gagne un corps beaucoup plus tonique et beaucoup plus fort.
J'ai vu mes biceps se dessiner, ainsi que mes épaules. J'ai perdu pas mal de cellulite au niveau des cuisses même si celle-ci est récalcitrante et m'aime tellement qu'elle ne veut pas me quitter. J'ai vu aussi de jolis résultats au niveau de la taille.

Mon avant / après depuis le début (après TBC, BBG 1&2)




Les exercices

Chaque semaine, la difficulté augmente. En plus, Kayla nous a concocté des challenges où il faut faire plusieurs exercices en 30minutes, ce qui équivaut à 600 répétitions au total : je trouve ça génial et ça permet de se dépasser encore plus.
Malgré la difficulté, j'ai toujours réussi à faire les séances correctement. Je mettais toutefois toujours plus de 30 minutes, lorsque cela concernait les bras (force de moineau). Quoi qu'il en soit, si au début on galèrait à faire 10 pompes sur les pieds, je peux vous assurer qu'à la fin, ça devient (presque) un jeu d'enfants.
C'est un programme très cardio où l'on muscle, son corps bien évidemment, mais aussi son coeur.
Si l'on veut se dépasser et brûler un maximum de calories, c'est vers ce type de programme qu'il faut se diriger. 
En revanche, si l'on souhaite prendre de la masse, vous pouvez oublier

Petit conseil : Travaillez également vos muscles "arrières" car je trouve que le programme les ignore un peu. Pour ma part, je complète avec des cours collectifs, ce qui me permet de travailler tous les muscles, je fais du soulevé de terre et également quelques tractions, développé-couché car il ne faut surtout pas de déséquilibre (et oui, même les pecs, il faut les travailler les filles!) pour un corps harmonieux et pour éviter les douleurs lombaires etc.

Attention : Je ne recommande pas ce programme aux femmes venant d'accoucher ou aux personnes en surpoids et/ou souffrant de douleurs aux genoux car il y a beaucoup de sauts avec des impacts assez lourds. Ça peut être très violent pour certaines personnes.
Bien sûr, pour la prise de masse, passez votre chemin !

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

1 commentaires:

  1. Coucou Laura ! La différence est vraiment impressionnante, je te dis BRAVO car déjà arriver au bout du TBC n'est vraiment pas évident (j'ai moi-même arrêté au bout de la semaine 8) et en plus faire les BBG, c'est surprenant !! Comme quoi tout travail porte ses fruits, tu dois te sentir vraiment bien dans ce nouveau corps :) Bonne continuation ! :) bisous

    RépondreSupprimer