Le beurre de douche apaisant de Oé : Une petite révolution ?

Vous connaissez sûrement toutes et tous le fameux lait corps sous la douche. Surfant sur cette petite révolution dans la salle de bain, la marque Oé, qui a fait son grand "come back" en France en 2013 après 10 ans d'absence, a décidé, l'année dernière d'innover en sortant le premier beurre sous la douche : Oui, oui, un beurre !



Contrairement aux autres produits déjà présents sur le marché, celui-ci se distingue par sa consistance car il s'agit d'un beurre, et, en plus, un beurre qui mousse.
C'est très rigolo car on a l'impression d'utiliser un beurre corporel classique sous la douche, sauf que celui-ci mousse et donc lave en même temps.
C'est un beurre compact, assez solide et riche qui, au contact de l'eau, se transforme en mousse.
Attention à ne pas en prendre trop car il peut avoir du mal à se dissoudre et laisse des petits morceaux dans le fond de la baignoire. Une petite quantité suffit amplement. En plus, il est plus concentré qu'un gel douche classique, donc inutile d'en utiliser des tonnes pour chaque utilisation.


Et l'hydratation alors? C'est agréable à utiliser, c'est doux pour la peau, mais ça ne remplace pas un lait corporel classique selon moi. Pour les peaux très sèches, ce n'est absolument pas suffisamment. 

Désolé les flemmardes, mais il faudra continuer à se badigeonner le body pour avoir la peau toute douuuuuuce. 
Toutefois, je trouve ce produit sympa à utiliser.

Côté composition, ce n'est ni un produit bio, ni un produit naturel.
MAIS, le premier ingrédient, en tête de liste, de ce beurre, c'est de l'huile d'amande douce, ce qui signifie qu'elle est présente en grande quantité. Celle-ci est connue pour apaiser, assouplir et nourrir les peaux sèches et irritées.
En ce qui concerne les tensioactifs, il ne contient pas de sulfates, ce qui est chouette.
Les tensioactifs employés sont : 
  • Sodium cocoyl isethionate : Tensioactif d'origine végétale, issu de l’acide aminé « Iséthionique ». Il produit une mousse très généreuse et laisse une peau douce et hydratée. C'est un excellent tensioactif au pouvoir moussant comparable à celui des sulfates (sauf qu'il n'irrite pas la peau lui).
  • Cocamidopropyl Betaine : Tensioactif qui appartient à la pétrochimie. Bien purifié, il est débarrassé de ses résidus irritants. 
  • Lauryl Glucoside : Tensioactif non-ionique booster de mousse. 
Il contient également de la glycérine, qui est un agent hydratant, de l'allantoïne, un actif hydratant qui régénère et adoucit la peau (Vegans, attention, il est d'origine végétale mais peut aussi être issu d'animaux : mucus qu'on extrait de certains gastéropodes) ...
Il y a, entres autres, des substances de soin pour la peau, des texturants, des émulsifiants, des liants et des substances odoriférantes. 

Les conservateurs utilisés sont : 
  • Sodium benzoate
  • Potassium sorbate
  • Sodium phytate
Il s'agit d'un mode de conservation assez doux, même si ce sont des conservateurs de synthèse. 

La composition est vraiment pas mal du tout pour un produit qui n'est ni bio ni naturel car tous les ingrédients sont clean. 


Petite exception : La présence de PEG, émulsifiant ethoxylé. Ils peuvent rendre la peau perméable et donc laisser entrer des substances nocives. De plus, ils sont fabriqués à partir de substances cancérigènes qui peuvent aussi être utilisées pour produire des gaz de combat. Même si aujourd’hui, pour les obtenir, on travaille avec des procédés de purification modernes sans le dangereux oxyde d’éthylène libre, l’éthoxylation reste un procédé chimique dur, hautement explosif, qui impose les mesures de sécurité les plus strictes. 

La cosmétologie naturelle certifiée refuse d’utiliser des matières premières éthoxylées car, pour fabriquer un bon émulsifiant, on n’a pas besoin de produits de base dangereux, et encore moins d’une cuve sous pression pour garantir toute sécurité.

Beaucoup d'autres marques conventionnelles arrivent à ne pas en mettre dans leurs produits hydratants, pourquoi pas vous? :)


Au delà de ça, j'admire l'effort de la marque, même s'il nous est impossible de savoir ce qui se cache derrière le terme générique "parfum" = secret commercial disent-ils. 
En effet, certains industriels camouflent des ingrédients nocifs, des allergènes, derrière cet ingrédient. Les plus connus sont les phtalates. Mais aucun moyen de savoir les ingrédients qui se cachent derrière le mot "parfum". 
J'ose espèrer qu'ici, il n'est pas utilisé en tant que cache-misère.

J'ai aimé ce produit qui sort de l'ordinaire, qui est sympa à utiliser et, surtout, qui ne fait pas glisser sous la douche !
Il fait 300ml et coûte 6,95€ (prix de vente max conseillé).

Source : *

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

    Blogger Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire