Mon shampoing poudre de Secrets de Provence : Comment l'utiliser?

Dans la biotyfullbox de novembre, se trouvait, parmi les autres produits, ce shampoing plutôt original, puisqu'il s'agit d'un shampoing sous forme de poudre, idéal pour les déplacements, non encombrant et surtout respectueux de l'environnement : Un OVNI parmi les shampoings classiques.


Lorsque j'ai reçu ce produit, j'étais très intriguée. Mon 1er test n'a, malheureusement, pas été concluant.
Selon la notice d'utilisation, il faut mouiller ses cheveux à l'eau - et jusque là tout va bien - verser le contenu, soit dans notre main, soit directement sur nos cheveux mouillés, puis masser pour faire apparaître la mousse et, enfin, rincer comme avec un shampoing lambda.

  • J'ai essayé de verser le contenu du sachet dans ma main et de l'émulsionner, tout est parti dans le siphon de la baignoire.
  • J'ai essayé de verser le contenu du sachet directement sur mes cheveux, préalablement mouillés, ça a moussé un tout petit peu, et plus rien. Impossible de masser le produit puisqu'il avait littéralement "disparu". 

Puis j'ai essayé ma propre méthode à moi, qui nécessite, un peu, de jouer à la chimiste : J'ai versé le contenu du sachet dans un petit verre. J'ajoute de l'eau - moitié du verre - puis je mélange pour que le tout s'agglomère. Ensuite, vient l'étape périlleuse : je verse la mixture dans un flacon de shampoing vide et je secoue, secoue, secoue
MIRACLE : La mousse apparait enfin, et est plutôt généreuse. 
Je verse tout ça sur mes cheveux et je peux enfin me laver les cheveux, ça mousse! 

Par contre, ayant les cheveux mi-longs, très épais, 2 shampoings sont nécessaires
  • Un premier shampoing pour "décrasser"
  • Un deuxième pour fignoler le nettoyage
Or, cette boîte de 12 sachets coûte environ 5€, ce qui n'est pas franchement économique à la base, surtout s'il faut en utiliser deux à chaque fois. 
Si vous avez les cheveux courts, ou tout simplement, les cheveux fins, un shampoing peut, peut-être, suffire. 

Pour conclure, je ne trouve pas qu'il s'agisse d'un mauvais produit. La composition est de bonne qualité, simpliste mais 100% clean, avec un tensioactif doux et d'origine végétale ("Disodium lauryl sulfosuccinate"), de l'argile, de la farine d'avoine, des hydrolysats de protéines de blé, de l'inuline, un parfum (huile essentielle) et les molécules présentes dans les huiles essentielles.

Disodium lauryl sulfosuccinate, Illite, Avena Sativa Kernel Flour*, Hydrolyzed wheat protein, Inulin, Parfum (fragrance), Limonene, Eugenol, Citral, Linalool


Pour moi, il s'agit d'un produit novateur, mais un produit qui n'est pas abouti, pas pratique à utiliser et également assez cher.
Vu le prix, je préfère me contenter d'un petit flacon de shampoing liquide pour mes voyages, au risque qu'il se déverse dans ma valise.

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

4 commentaires:

  1. Dommage, l'idée était bonne !
    Mais pas très écolo avec tous ces emballages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi. Niveau écolo, le produit est top, son emballage... Mais c'est aussi le principe de l'unidose :p

      Supprimer
  2. Le problème c'est surtout qu'on a été conditionné à croire que si ça ne mousse pas ça ne lave pas et c'est totalement faux. Il faut juste passer le cap en fait, je me lave les cheveux avec des shampoings solides que je fabrique ou à la poudre de shikakai et ça mousse peu ou pas du tout, la première fois c'est surprenant mais quand on voit le résultat, on comprend que la mousse ne fait pas tout. BOn en tout cas sur celui-ci c'est sur que le prix est rédhibitoire !

    aliandbe.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que ce n'est pas grâce à la mousse qu'un produit est plus lavant qu'un autre mais pour moi, ça, c'est rédhibitoire, car, la mousse permet tout simplement au shampoing de mieux se répartir sur la chevelure et de s'imprégner. La mousse est essentielle ^^

      Supprimer