Les shampoings Loren Kadi ''Henné extra nourrissant'' et ''Santal précieuse vitalité'' : Vraiment naturels ?

Le 16 septembre dernier, je suis allée à Paris à l'occasion du salon "Beyond Beauty Paris" - salon dédié aux professionnels de la beauté qui nous permet d'échanger avec des centaines d'experts, de découvrir les dernières tendances et innovations de l'industrie et d'assister à des conférences.



Sortie mitigée par rapport à ce salon dans la mesure où les blogueuses sont plutôt mal considérées par certaines marques qui ne sont là que pour trouver des fournisseurs et qui ne veulent échanger qu'avec ces derniers, je dois tout de même avouer que j'ai fait de belles découvertes, notamment la marque Loren Kadi que je connaissais seulement de nom grâce à la blogosphère beauté.
J'ai pu échanger avec la créatrice. J'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'une passionnée et qu'elle connaissait bien ses produits, savait de quoi elle parlait, ce qui n'est pas le cas de tous (j'ai eu le cas d'une personne qui ne savait même pas ce qu'était un tensioactif (agent moussant), surprenant quand on sait qu'elle vend des shampoings).
Elle a su être à l'écoute de mes besoins - capillaires - et me conseiller comme il le fallait. Elle m'a, en quelque sorte, fait un diagnostic capillaire.
Je suis donc repartie avec "Santal précieuse vitalité" et "Henné extra nourrissant". 

Ce ne sont pas des produits certifiés bio. Néanmoins, lorsqu'on regarde la liste des ingrédients de façon bête et méchante, on constate qu'il n'y a aucun ingrédient suspect et que c'est même plutôt clean. 
Les produits sont fabriqués en Inde et se basent sur les principes ayurvédiques. 
D'après la marque, les produits sont non testés sur les animaux, il n'y a aucun composant d’origine animale, pas d'huiles minérales ni de colorants chimiques. Les plantes sont cueillies manuellement dans la nature ou bien proviennent de l'agriculture raisonnée ou biologique.

Ce sont des shampoings assez épais, surtout le "santal précieuse vitalité". Il en faut très peu à chaque utilisation. La marque conseille d'ailleurs une noisette pour cheveux courts et une noix pour cheveux longs.
Personnellement, j'en utilise une noix et je fais toujours deux shampoings comme d'habitude. Le produit mousse très très bien au 2e shampoing et les tensioactifs employés sont doux.
Je trouve mes cheveux tout doux après chaque shampoing. Ils "crissent" après le lavage.
J'espace toujours autant mes shampoings, aucun problème là-dessus. Je lave mes cheveux 1 fois par semaine comme d'habitude.
Il retire très bien les bains d'huile également.
Côté odeur, ma préférence va pour le shampoing "henné extra nourrissant" qui a une odeur masculine, surprenant mais j'ai beaucoup.
Concernant le packaging, je ne suis pas fan des étiquettes qui supportent mal l'humidité et une pompe aurait été préférable pour optimiser l'utilisation. Je sais qu'ils en vendent en supplément mais je trouve ça dommage de devoir payer pour un "accessoire" indispensable selon moi.

Par contre, j'ai l'impression que mon cuir chevelu me gratte après quelques jours et c'est ce qui m'amène à m'interroger sur le potentiel greenwashing de cette marque...

"Henné extra nourrissant"

Ingrédients INCI : Aqua, Sapindus mukurossi fruit ext., Aloe barbadensis leaf juice, Decyl glucoside, Acacia concina pods ext., Vegetal glycerin, Lawsonia inermis leaf ext., Cetyl alcohol, Hydrolyzed soya protein, Sodium PCA, Simmondsia chinensis seed oil, Glycyrriza glabra root ext., Cassia obovata leaf ext., Eclipta prostrata whole plant ext. (bhringraj), Occimum sanctum leaf ext., Azadirachta indica leaf ext., Stearyl alcohol, Xylitylglucoside (origine blé), Anhydroxylitol (origine bois), Tocopherol (Vit.E), Crocus sativus petal ext., Xylitol, Sodium benzoate, Potassium sorbate.


"Santal précieuse vitalité"

Ingrédients INCI : Aqua, Sapindus mukurossi (reetha), Vegetal glycerin, Lauryl glucoside, Decyl glucoside, Coco glucoside, Eclipta prostata whole plant ext.(bhringraj), Aloe barbadensis ext., Centella asiatica leaf ext. (brahmi), Honey, Acacia concinna fuit ext.(shikakai), Emblica officinalis fruit ext. (amla), Azadirachta indica (neem), Bacopa monniera leaf ext. (brahmi), Santalum album wood ext., Glycyrrhica uralensis root ext., Xylitylglucoside (origine blé), Anhydroxylitol (origine bois), Xanthan gum, Xylitol, Santalum album wood ess.oil, Curcuma longa root powder, Sodium benzoate, Potassium sorbate, Geraniol.

-------

De l'eau, de l'extrait de fruit de noyer indien, de la glycérine, du sodium PCA (qui a la même finalité que la glycérine, hydratante, protectrice, soignante), des tensioactifs ("Lauryl Glucoside" ; "Decyl Glucoside" ; "Coco Glucoside"), des plantes, de l'aloe vera, du miel, des humectants ("Xylitylglucoside " ; "Anhydroxylitol" ; "Xylitol"), gélifiant ("Xanthan gum"), huiles, conservateurs ("Sodium benzoate" ; "Potassium sorbate" ; "Vitamine E"). Dans le 1er shampoing, il y a des alcool gras ("Cetyl alcohol" ; "Stearyl alcohol") mais pas dans le 2e, ce qui est surprenant, et un conditionneur ("Hydrolyzed soy protein). 

Ces shampoings miniatures de 38ml chacun coûtent 2,80€. 

GreenWashing ? : J'ai lu sur plusieurs blogs beauté que cette marque n'était pas de confiance. En effet, les compositions des produits seraient tronquées, c'est-à-dire que certains ingrédients auraient été volontairement effacés ; les fabricants montrent une liste d'ingrédients favorable pour attirer le consommateur. Par exemple, quand un shampoing n'a pour conservateur que la vitamine E, et exclusivement, c'est vraiment louche et il faut se poser des questions.
Ici, il y a plusieurs conservateurs ("Sodium benzoate" ; "Potassium sorbate" ; "Vitamine E") et des émulsifiants ("Cetyl alcohol" ; "Stearyl alcohol") dans le 1er shampoing mais pas dans le 2e, ce qui suscite, en moi, quelques doutes.
Un shampoing doit contenir des conservateurs et émulsifiants, ce qui m'interpelle.

La couleur : Les produits sont colorés. Pourtant, aucun colorant n'apparait dans la liste des ingrédients, surprenant non?

De plus, il semblerait que ces shampoings contiennent des silicones. Concernant cette affirmation, je ne peux le confirmer car dans les deux shampoings que je vous ai présentés, aucun silicone n'apparait dans leur liste d'ingrédients.
Greenwashing ? Si c'est le cas, je serais vraiment déçue!!
Peut-être qu'ils ont revu leur composition car, même si les compositions tronquées sont une réalité, ça n'en demeure pas moins illégal. Lorsqu'un produit est vendu en France, il doit respecter les normes françaises, à savoir une totale transparence sur les ingrédients d'un produit. La liste complète des ingrédients doit figurer sur le produit et la répression des fraudes veille au grain. 

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

2 commentaires:

  1. ça serait vraiment décevant que cette jolie marque tronque ses compos et que ces dernières soient moins clean que ce qu'on croit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis... Mais j'ai bien peur que ce soit réellement le cas :/

      Supprimer