Le sport et moi : Mes indispensables

Faire du sport, c'est très bien, mais faire du sport avec un bon équipement, c'est, tout de même, nettement mieux. Attention, je ne parle pas de dépenser des somme affriolantes, non non, juste de posséder quelques basiques pas très chers mais qui vous changeront la vie.


Le baume des titans

Charmant comme nom de produit, n'est-ce-pas? 
Ce baume, qui s'utilise tout simplement comme un tube de colle, est, en fait, un soin destiné à être appliqué sur les zones musculaires à chauffer - donc avant de faire son sport. Il "accompagne la fatigue et la préparation musculaire ainsi que le vide énergétique de l'énergie du rein. Il fait circuler le sang et travaille sur le méridien du foie (qui gouverne les muscles et les tendons). Il est aussi efficace pour les muscles douloureux (notamment les douleurs de l'épaule) ainsi que pour les articulations."
C'est un produit que l'on applique donc en friction sur la zone souhaitée. On va ensuite ressentir sur cette même zone, une sensation de chaleur puis une sensation de fraicheur ; c'est un peu bizarre, mais c'est tout le principe de ce produit. 
Attention, c'est un produit qui sent très très fort (eucalyptus + menthe poivrée) et qui est puissant, même un peu trop car malgré un lavage de mains, j'ai toujours cette forte odeur sur les mains. 
Il ne faut, en aucun cas, qu'il entre en contact avec les yeux et muqueuses. D'ailleurs, il est déconseillé pour les enfants de moins de 7 ans, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes asthmatiques, épileptiques. 
C'est un produit que j'aime utiliser avant de faire du renforcement musculaire, afin d'éviter les courbatures. Il m'arrive également de l'utiliser avant d'aller courir, sur les muscles des jambes, particulièrement sollicités durant ce sport. 
Pour les amoureuses du bio, ce produit ne l'est pas.
Voici ses ingrédients : Parrafine, camphor, menthol, eucalyptus oil, mentha piperata oil, eugenia cariphylus oil, white camphor oil, cinnanum zeylanicum oil, limonene, cinnamal, eugenol, linalol, coumarine, sanguis draconis, geraniol, alcool.
On a vu mieux en terme de composition, c'est évident. Mais personnellement, cela ne me dérange pas car c'est un produit que je garde sur moi seulement pendant l'effort et qui partira dans ma douche d'après-sport. 

Huile d'arnica

Personnellement, j'utilise cette huile qui est certifiée bio après l'effort sous forme de massages décontractants mais elle peut également s'utiliser avant l'effort en frictions stimulantes et réchauffantes. C'est devenu une huile indispensable à ma vie de sportive. Elle fait partie intégrante de ma routine. J'aime l'utiliser sur mes mollets après avoir couru, ça me soulage. Elle soulage les muscles et articulations douloureuses. 

Gants de fitness - training

Je transpire beaucoup des mains. Ces gants sont donc devenus indispensables pour éviter les ampoules d'une part, mais aussi pour pouvoir faire des pompes - tenir des haltères sans risquer de me faire mal. Elles viennent de décathlon. 

Un brassard 

Courir, ce n'est pas facile, mais si en plus, on s'ennuie, c'est la catastrophe. Courir en musique permet de se motiver et évite la monotonie. Pour la playlist, choisissez des chansons lentes pour l'échauffement et des chansons un peu plus rythmées pour la course. Choisissez également un casque, les écouteurs c'est bien mais ça tombe sans arrêt, pas pratique du tout. 
J'ai acheté ce brassard chez Action pour moins de 2€. Il n'est pas mal mais l'élastique est trop petit. Du coup, je suis obligée de le mettre sur l'avant-bras. En tout cas, c'est plus pratique que de tenir son téléphone à la main. Je transpire énormément des mains pendant que je cours, donc impossible pour moi de courir dans de telles conditions. 

Chaussettes de running

Oui, j'ai commis l'erreur de débutante qui consiste à courir avec des chaussettes de tous les jours, des chaussettes toutes fines, me retrouvant ainsi avec une belle collection d'ampoules. Ne faites pas la même erreur et privilégiez des chaussettes spécial running. Ces chaussettes sont plus épaisses que la normale et sont renforcées aux endroits où les frottements sont les plus fréquents. Elles sont également faites d'une matière qui évacue la transpiration. Croyez-moi, ça change la vie !
Pour ma part, j'ai pris celles à environ 10€ de la marque Kalenji de Decathlon. 

Chaussures de running
Attention, vos chaussures ne doivent pas être trop serrées (les pieds gonflent pendant l'effort). Il faut choisir obligatoirement des chaussures spécial running. Privilégiez le confort, le pratique avant le style. Il faut être à l'aise. Il faut donc prendre une taille au-dessus de sa taille habituelle pour la simple et bonne raison que les pieds gonflent pendant la course.
Il faut également choisir ses chaussures selon son profil :
- Usure à l'intérieur, votre pied est pronateur
- Usure à l'extérieur, votre pied est supinateur
- Usure répartie sur l'ensemble de la semelle, votre pied est universel
- Vérifiez l'amorti. Si vous avez du surpoids, choisissez une paire avec un bon amorti pour éviter de vous blesser. 
- Course sur chemin ou sur bitume

Pour les crampes, n'oubliez pas de bien vous échauffer (pour mettre ses muscles, ses articulations, ses tendons, ses poumons et son coeur en charge progressive) et de vous étirer, à boire régulièrement de l'eau en petite quantité (par gorgée), et à ne pas manquer de magnésium ni de calcium. 

Concernant l'équipement en général; inutile de dépenser des 1000 et des 100. Bannissez juste le coton et privilégiez les matières synthétiques qui optimisent la ventilation, la respiration et le confort. 
Pour les sous-vêtements, il faut absolument bien choisir son soutien-gorge, la poitrine étant particulièrement sollicitée. Choississez une brassière qui la maintient bien avec un tissu qui évacue la transpiration mais toutefois confortable. On privilégie le pratique plutôt que le beau dans ce cas. 

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

    Blogger Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire