Lettre ouverte aux marques/boutiques qui nous sollicitent, nous, blogueuses beauté

Sur la blogosphère beauté (mais pas seulement), on entend beaucoup parler du "comment appréhender les différents partenariats?". On nous rabâche qu'il faut bloguer par passion (ce que s'efforce d'ailleurs à démontrer la blogueuse qui reçoit gratos 1 GHD, 1 remington, le dernier épilateur...).
On tape souvent sur les doigts des blogueuses qui démarchent les marques dans l'espoir de recevoir des produits gratuits mais on oublie bien souvent de parler des marques/boutiques elles-mêmes et leur manière de faire qui ne sont pas toujours très orthodoxes.



Pour faire simple, certaines marques/boutiques ont la fâcheuse tendance de nous considérer comme des moins que rien, à qui on doit tout apprendre. Certaines n'hésitent pas à nous faire comprendre qu'on ne fait pas partie du même monde: Il y a les CM (Community Manager) en haut de l'échelle, la presse et les blogueuses qui arrivent loin derrière.
Pourtant, ces mêmes personnes n'hésitent pas à nous solliciter.
Pourquoi?
Parce qu'elles y voient là un avantage lucratif en se servant de notre "célébrité" ou plutôt celle de notre blog. Oui mais voilà, certaines oublient bien souvent quelques règles élémentaires que je prends plaisir à leur rappeler (non en vrai, ça me soûle d'être prise pour une chèvre).

  •  La politesse
Ce n'est pas parce qu'on est blogueuse qu'on vit dans un monde virtuel, un monde à part. La plupart des blogueuses ont un emploi; font des études ou encore s'occupent de leurs enfants. Au risque d'en choquer quelques unes, elles ont aussi une vie à côté de leur blog. Oui oui, ce sont des êtres humains (ah bon?).
Mais ça, ce n'est vraisemblablement pas assimilé par tout le monde. Certaines pensent trop souvent qu'on est à leur service (''Apportez-moi un café servante et que ça saute'': je caricature mais c'est limite ça). Encore mieux, d'autres se permettent de te tutoyer pensant que, parce que tu as un blog, on ne te doit pas le respect et qu'on est d'un coup d'un seul devenu intimes, voire potes.
D'autres avec qui tu auras eu le malheur d'avoir été hautaine (pour se mettre à leur hauteur) te jugeront comme si elles te connaissaient, n'hésitant pas à te balancer dans la gueule les noms d'oiseau (comprendre capricieuse, antipathique et j'en passe) qu'elles meurent d'envie de te dire depuis qu'elles sont venues te mailer.

  • Les propositions de partenariat saugrenues sont à bannir 
Quand on devient blogueuse et même si l'unique but qui anime ce passe-temps est une passion, il nous arrive à mesure que le blog gagne en popularité de recevoir des propositions; ces propositions que les marques/boutiques estiment flatteuses pour nous blogueuses.
Publiant souvent des hauls, les marques ont tendance à penser qu'on est prête à vendre sa mère pour un échantillon du dernier parfum Chanel (rigolez-pas, certaines prennent une fausse identité, généralement celle d'une blogueuse qui a 100 000 abonnées, pour recevoir des produits gratis en allant chouiner près des marques). Ce comportement est, je pense responsable du traitement que certaines marques ont à notre égard. Elles pensent qu'on est tellement en chien qu'on serait prêtes à tout pour un échantillon.

En général, ça commence très bien (enfin, c'est que vous croyez au début) ''Bonjour, Je me présente XXX, j'ai parcouru votre blog et je l'adore (comprendre elle n'y a jamais été mais vous avez un bon classement blog donc elle veut profiter de votre aura). J'aimerai vous faire tester des produits".
Toi, naïve blogueuse, tu veux en savoir plus.
Et là, vient le moment fatidique: "Je peux vous faire parvenir des échantillons en échange d'un article".
Euh..., et je dois sauter au plafond, le crier sur tous les toits? C'est THE OPPORTUNITY à ne pas louper là? Non sérieusement, c'est trop d'honneur.
Et bien sûr quand tu réponds poliment non, on n'hésite parfois pas à te rappeler que tu devrais t'estimer heureuse de recevoir GRATUITEMENT des échantillons et fermer ta bouche de petite capricieuse. En plus, elles n'ont pas les moyens d'envoyer des formats voyage vu ce que ça coûte, donc acceptes et tais-toi petite insolente !
Donc en gros, la marque veut faire parler d'elle en dépensant le moins possible et en prenant les blogueuses pour des pigeons; et elle croit que c'est comme ça qu'elle va pouvoir être appréciée.
Mais... qui fait sérieusement un article sur un échantillon? C'est comme si je te proposais de tester l'iphone mais que je t'envoyais que l'écran. 

Récemment, j'ai aussi été contactée par une personne qui fait de la vente directe (ce que je ne savais pas au début et que j'ai fini par découvrir). Ça commençait bien là aussi. En objet du mail je pouvais lire ''proposition de produit cosmétique". Bien sûr elle me caresse dans le sens du poil en me gavant de compliments. Juste après, lorsqu'on commence à parler "choses sérieuses", elle me dit, pour la crème ça fera tant mais comme je t'aime bien (je caricature là aussi mais c'est tout comme), je te fais une promotion.
Voyant que je refuse, elle me propose ensuite des échantillons parce qu'elle aimerait que ses produits soient connus et me fait une énorme blague (Comme ça, si tu kiffes nos produits, tu pourras toujours nous faire une petite commande et en parler du ton blog).
Je vous avoue franchement, j'étais énervée mais j'ai également beaucoup ri. Puis, j'ai fait des recherches sur cette personne qui s'avère faire de la vente directe et n'a que pour seul but de vendre ses produits! Sa stratégie du moment? Appâter les blogueuses qui ont une bonne aura en leur proposant une sorte de partenariat mais qui ressemble au final plus à de la vente déguisée.

Il y aussi celles qui sortent un nouveau produit, qui t'envoient une présentation de celui-ci et te demandent d'en parler sur ton blog, sans t'envoyer le produit bien évidement (et puis quoi encore? T'a cru la vie c'était un kiwi blogueuse beauté? Tu en parles et tu l'a fermes ok?!)

  • Celles qui te mettent la pression devraient se calmer illico presto
Heureusement, ces personnes là sont rares.
Je veux parler des marques qui, cette fois, t'envoient un produit full size mais qui te soulent à coup de mails incendiaires pour que tu fasses un article au plus vite, quitte à ne pas l'avoir testé. Je sais que les attentes des femmes (généralement) en cosmétiques c'est un produit qui fasse vite effet, du genre un produit bourré de silicones qui te promet de faire disparaitre toutes tes marques disgracieuses en 1 seconde (foutaise!).
Cependant, j'ai une politique: Un produit soin doit être testé pendant minimum 1 mois pour pouvoir se faire un avis complet sur celui-ci. Pour le maquillage, en général, le test n'excède pas une semaine.
Alors pitié, marques/boutiques, arrêtez de nous mettre la pression ! Vous l'aurez la pub sur votre produit.
Mais à choisir, choisirez-vous un test d'une durée normale et une critique constructive sur le produit ou un test fait à la va-vite avec une critique qui ne fait que de dire : Ce produit est trop trop trop trop trop Génial (sans argumenter) et je dis pas ça parce que je l'ai reçu gratuit
ALORS? 

  • Les concours pour gagner de la daube, non merci !
Lorsque je souhaite organiser des concours, il m'arrive de solliciter des marques. Parfois, ce sont elles qui viennent d'elles-mêmes.
Une fois, lorsque je préparais des concours et que j'échangeais avec certaines boutiques, une boutique m'a proposé de faire gagner un bon d'achat de 3€ à valoir sur ses produits parce qu'elle trouvait mon blog génial. J'ai gentiment répondu que je ne pouvais accepter une telle somme si généreuse (vous comprendrez j'espère ^^).

Il y a aussi les personnes qui créent un site mais qui ne savent pas l'alimenter et te proposent d'écrire pour eux en échange d'un lien vers ton blog (Quoi t'es pas contente d'avoir l'honneur d'être citée petite pourrie gâtée?) mais ça c'est une autre histoire. L'effet est, vous me direz, le même: On nous prend pour des connes superficielles et sans cervelle qui disent amen à tout.

Un dernier conseil aux personnes qui souhaitent se lancer dans la vente de produits de beauté : Évitez de commencer par vous faire détester par la beautysphère avec vos pratiques douteuses que vous jugez bonnes car peu coûteuses car celles avec qui vous traiterez seront certainement vos futures clientes. 
Bisous

Partagez ceci:

Laisser un commentaire

7 commentaires:

  1. Je l'ai recu le "proposition de produits..." tiens. ca m'a semblé louche et vu le site de la personne surtout. Je crois que je n'y ai pas répondu en fait...

    RépondreSupprimer
  2. Oh mon Dieu, j'ai reconnu pas mal de marques dans tes propos :D haha.
    Très beau compte rendu ! J'ai beaucoup ri :D

    Des bisous,
    Lauranne du blog :

    http://laurannefaitdesbetises.blogspot.be

    RépondreSupprimer
  3. Bravo ! Un bon coup de pied dans la fourmilière ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! moi j'ai reçu la proposition d'articles en échange d'un lien !!! Non mais ecrire un article pour MON Blog !!! Pas touche !!! C'est MON Blog !!!! MDR C'est moi que j'écris !!! LOL (ps: pas français volontairement hein )

    RépondreSupprimer
  5. Pas mal, tu remet bien les choses en place. Par contre je ne suis pas tout à fait d'accord pour ce qui est d'écrire pour les e-shop. Le but d'une boutique est de vendre ses produits, alors proposer à des blogueuses d'écrire pour l'e-shop n'est pas quelque chose de dévalorisant. Je le fais pour certain e-shop que j'aime bien et je reçois en échange des bons d'achats. Je trouve ça bien, de mettre sa plume au service des boutiques qu'on aime :)
    Sinon tu à vraiment raison pour tout le reste, sous prétexte qu'on est QUE des blogueuses, on nous traite pas vraiment bien parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) si tu parcours mon blog tu verras que j'écris des articles en donnant mon avis sur les boutiques que j'ai testé. Je ne vois pas l'intérêt de parler de boutiques que je n'ai pas testé juste pour leur faire de la pub gratuitement mais ce n'est que mon avis :) merci pour ton comm

      Supprimer